Rencontre avec une Baby-Planner

Nous avons rencontré Anne-Lise, baby-planner depuis quelques années. Elle nous a parlé de son métier encore peu connu en France.

Qu’est-ce qu’un baby planner ?

C’est un professionnel qui accompagne les jeunes parents durant la grossesse. Importé d’Angleterre, on distingue plusieurs domaines d’accompagnement : le prénatal (aides pour les démarches administratives, l’aménagement de la maison en terme de sécurité, le matériel de puériculture…), la préparation à la naissance (cours de préparation à l’accouchement…), le maternage (allaitement, portage, massage…) et le post-natal (le retour à la maison, la reprise du travail, le voyage avec bébé..).

Un baby-planner apporte des réponses et conseils aux jeunes parents en fonction de leurs besoins et attentes. Leur rôle est de balayer tout ce qui existe dans la région des futurs parents afin de leur proposer les solutions les plus adaptées à leur futur enfant.

 

Comment ce phénomène s’est-il installé en France ?

C’est Anaïs LUNET qui a créé la Fédération Française des Baby-Planners et qui a donc instauré ce métier en France. Elle a créé un ensemble de formations afin d’encadrer et d’enseigner ce métier. Aujourd’hui, l’existence des baby planner passe essentiellement par le bouche à oreille. Ce phénomène encore très récent est peu connu.

 

Quels sont les types de parents qui font appel à des baby-planners ?

Les baby-planners sont là pour répondre à toutes les demandes de tous les parents ou futurs parents. Généralement, il s’agit de couples en activité, plus souvent dans la fonction libérale, qui manquent de temps. En effet, il faut environ 150h de recherches pour choisir tous les équipements d’un premier enfant. Les baby-planners sont donc là pour simplifier la grossesse et l’arrivée du bébé.

Pourquoi et comment êtes-vous devenu baby planner ?

Mon associée Lydia et moi nous voulions avoir une activité liée à la petite enfance. Bien que nous soyons toutes les deux mamans, nous voulions surtout participer au bien-être des futurs parents et de leur enfant. Nous nous sommes alors rapprochées de la Fédération des Baby-planners afin d’obtenir une formation. Nous avons par la suite créé notre structure « Pas à pas ».

Quel avenir pensez-vous que les baby planner ont en France ?

Je pense qu’il y a un réel marché pour le baby-planning. Mais cela demande encore beaucoup d’efforts de communication. De plus, il y a un réel besoin bien souvent ignoré par les intéressés. En effet, un baby-planner apporte des réponses plus personnalisées et en accord avec les besoins de la mère ou de son enfant. Informations qui sont souvent moins précises lorsque l’on demande son avis à une amie mère ou un parent dont les solutions correspondent surtout à leur fonctionnement propre et pas nécessairement le fonctionnement de la future maman.

Comment arrivez-vous à surpasser les idées préconçues diffusées par les proches ?

Notre rôle est d’apporter des éléments vérifiés et d’aider par la suite les futurs parents à prendre la décision qui leur convient le mieux.

Sur quelle zone travaillais-vous ?

Je suis située dans le sud-ouest et plus précisément sur la région Nouvelle-Aquitaine.

Avez-vous un domaine de prédilection ?

Par affinité, je suis plus spécialisée dans le matériel de puériculture et le voyage avec bébé mais je suis tout à fait capable de répondre à toutes les demandes des futurs parents. Nous sommes d’ailleurs disponibles à tout moment pour répondre à leurs interrogations, par téléphone ou par email.

Quels sont vos tarifs ?

Nous avons un tarif horaire de 60€ de l’heure basé sur ceux de la Fédération Française des Baby-Planner. Les prix sont dégressifs en fonction du nombre de séances.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site internet de Pas-a-pas de Anne-Lise et Lydia !

Laisser un commentaire